Our deliveries are continuing. If you wish, you can reach us at 06.82.65.95.98

BAUMHAUER Joseph

Baumhauer Joseph ( ?-1772) – ébéniste : Joseph Baumhauer se présente comme l’un des plus grands ébénistes parisiens du règne de Louis XV, le second après Bernard Van Risen Burgh.

Joseph Baumhauer

Originaire d’Allemagne, Baumhauer s’installe à Paris où il épouse Reine Chicot, fille d’un maître ébéniste, en 1745. Il travaille longtemps comme ouvrier ébéniste, notamment chez son confrère François Reizell. En 1767, il est pourvu du brevet privilégié du Roi qui lui offre presque les mêmes droits que la maîtrise. Peu après, il ouvre son propre atelier rue du Faubourg Saint-Antoine, « A la Boule d’or ». Baumhauer, que l’on surnomme Joseph en raison de la difficulté de son nom, œuvre pour des marchands-merciers comme Simon-Philippe Poirier.
Les meubles de Joseph coïncident, par leur style et leur décor, aux dates de sa brève carrière. Ils illustrent le style Louis XV des années 1760 au style antique de Louis XVI. Ils se caractérisent par une sobriété de forme qui contraste avec la richesse et la fluidité des décors. Spécialisé dans les « gros meubles », Joseph réalise de nombreuses commodes, bureaux plats et encoignures aux lignes élancées, d’un très bel équilibre et d’une grande élégance. La majeure partie est revêtue de marqueteries aux tonalités sombres détachées sur fond clair de bois de rose, de laques d’Extrême-Orient, parfois même sur des plaques de porcelaines de Sèvres. Ses bronzes, d’une très grande qualité ornent tout en délicatesse les réserves et les lignes de ses meubles, sous la forme de longs rinceaux feuillagés ou de chutes d’angles. Joseph réalise aussi des meubles en marqueterie de métal. Ces pièces s’insèrent dans le mouvement de renouveau tourné vers le retour à l’exemple ancien d’André-Charles Boulle, phénomène de la fin du règne de Louis XV.
Parmi les meubles emblématiques de l’œuvre de Baumhauer, on relève la fréquence d’un type de commode de grand luxe. Tous ces meubles présentent une division frontale en trois panneaux, cernés de longues feuilles de refends traitées en crosse que l’on retrouve sur les flancs et le long des arêtes internes des pieds et de la ceinture, alors qu’une baguette moulurée protège les arêtes externes. Un motif majeur composé de rocailles et végétaux orne le panneau central. Dans les modèles en marqueterie, les bronzes s’appuient sur de larges bandes de bois sombres. Equilibrés, soignés et très justement proportionnés, ils adoptent tous une élégance irréprochable, illustratrice du style Louis XV. Les tables à écrire constituent également une série majeure dans l’œuvre de l’ébéniste. On relève parmi elles de grandes tables à écrire mais aussi des bureaux de petites dimensions. A ces meubles, il y applique ses techniques favorites de laque et de marqueterie auxquelles il allie parfois l’usage de plaques de Sèvres serties dans des encadrements de bronze. C’est donc dans une gamme de modèles très peu étendue que se manifeste la personnalité de Joseph Baumhauer ; mais le remarquable parti pris qu’il a tiré des laques du Japon, la beauté de ses panneaux, l’élégance de ses bronzes achèvent de faire de lui l’un des plus grands ébénistes du règne de Louis XV et souvent considéré comme l’égal de Bernard Van Risen Burgh.
Après son décès en 1772, son fils, Gaspard Joseph, qui travaille alors avec lui, reprend la fabrique de son père alors composée de huit établis et conserve la même estampille.

Pierre Lemaitre
Votre antiquaire à Rouen
Antiquités et Objets D'art
23,10 et 8 rue Damiette, Rouen 76000 , France
Téléphone 06 82 65 95 98
Achat | Vente | Expertise | Partage


Découvrir notre catalogue
Meubles - Tableaux - Sculptures - Bijoux - Armes - Arts d'Asie

Language
French
Open drop down